samedi 22 septembre 2018

Toujours vivant, toujours debout...

Bonjour tout le monde ! Désolé du manque de contenu en ce moment, mais entre la reprise des cours et mes projets personnels, je n'ai pas vraiment pris le temps d'actualiser le site... Enfin, j'essaie d'être plus présente sur Facebook et Instagram.

Sinon, pour les personnes me suivant sur mon compte Facebook et qui ne le sauraient pas encore, j'ai été bloqué pour une durée de 30 jours suite à un de mes dessins, que je mettrais ci-dessous. Ainsi, je ne peux pas répondre à vos messages... Mais je reste joignable sur ma page ainsi que sur les autres réseaux ! ;)

Enfin, voici mes quelques dessins fait entre-temps.

 (Le coupable du ban, en même temps je l'avais cherché, haha)

Un peu de douceur...~

Ainsi qu'un petit crayonné de profil.

Mis à part ça, je suis actuellement sur un petit boulot d'illustration des personnages pour un projet vidéo, je vous tiendrais au courant de l'avancement :)

vendredi 31 août 2018

Un peu d'infos

Bonjour, tout le monde, comment allez-vous ? Pour moi, ça va. Enfin une bonne nouvelle : j'ai trouvé une école pour l'année prochaine, un peu au dernier moment certes, mais je saurais quoi faire de mes journées, et potentiellement poursuivre mon projet scolaire.

Aussi, autre nouvelle : malgré le fait que je n'apprécie pas vraiment ce réseau (a)social, je me suis finalement créé un compte Instagram. Le lien ICI !

Sinon, je pense me lancer dans une série de petits dessins chibis dans ce style, ça semble plaire, on m'en a commandé quelques uns. :)

lundi 20 août 2018

Série de portraits

Salut tout le monde ! Je me suis récemment lancé dans une suite de portraits style manga, les voici. Qu'en pensez-vous ?





jeudi 16 août 2018

Qui vous êtes : Réécriture, analyse ou partie 2

     Suite à la relecture d'un ancien texte écrit sur un coup de tête relevant ma rancoeur envers l'hypocrisie humaine et après avoir constaté que cet écrit n'était au fond qu'un coup de sang ayant un fond de potentiel, couplé à une discussion récente sur le sujet, j'ai eu l'idée, bonne ou non, d'approfondir ce texte.

     Les masques sociaux. Ah, quelle chose merveilleuse, n'est-ce pas ? Ils nous rendent parfait aux yeux de la société, mais surtout cachent qui nous sommes en réalité. Une façade que la populace arbore afin de ne pas sembler étrange ou être rejeté ? Ou bien une moyenne de l'idéal humain que l'Homme cherche à atteindre, au détriment de chacun de ses plus infimes traits jugés anormaux qu'il cherche à enfouir au fond de lui, malgré le fait qu'ils fassent partie de sa personnalité et l'aident à faire de lui une personne unique ?

     Dans le métro ou au boulot, autour de moi, je ne vois que des avatars, des copies, des clones. La même façade, encore et encore, sur tous les visages. Bien évidemment, tout le monde arbore un masque social. Car la société le veut. Car on sait que les autres ont peur de ce qu'il y a en dessous. Car nous avons peur de ce qu'il y a en dessous. Nous en sommes venu à être effrayé de nous-même, de qui nous sommes réellement. C'est décevant ? Non, c'est réjouissant.

     Car nous sommes conscients de qui nous sommes réellement, nous savons pertinemment à quel point nous pouvons être néfaste pour autrui, et si deux personnes retiraient complètement ce masque social, un carnage serait inévitable. Nous enfouissons notre part d'ombre dans un nid de normalité, qui n'a pour autre effet que celui de le couver tendrement jusqu'à ce qu'elle éclate soudainement suite à une fissure, aussi infime soit-elle. Cette normalité est étouffante pour les gens qui, comme moi, ne semblent pas avoir leur place en ce monde, se sentent étrangers dans cette banalité et cherchent à ne plus se voiler la face.

     Je vois ce monde comme un désordre ordonné, une foule de pantins cassés clopinant du même pas gauche et désarticulé. Des êtres brisés par une routine épuisante et un soi intérieur ne demandant qu'à être libéré. Des personnes pointant du doigt ceux qui ne sont pas des pantins cassés, ceux qui ont été consumés par ce qu'ils gardent au fond d'eux, ceux qui l'ont laissé sortir, ceux qui n'arrivent pas à le contenir.

     Nous cachons tous notre véritable identité parce que nous voyons les autres le faire. Un long processus social datant de l'aube de l'humanité, depuis les premiers temps où nous nous soucions du regard des autres et de l'impact de nos émotions incontrôlées. Depuis que nous avons la capacité de juger les autres, nous craignons ce même jugement à notre égard et nous avons peur d'être nous-même.

     "Être soi-même". J'ai toujours vu ça comme une blague trop longue pour être drôle. Nous ne sommes jamais réellement nous tant qu'il y a des gens à côté, nous nous bridons car nous savons pertinemment que les autres peuvent nous voir différemment ou nous juger mentalement, consciemment ou non. Et une fois entièrement seul, nous ne voyons plus d'intérêt à nous laisser aller, car ce monde a trop intégré dans notre esprit que se laisser aller en étant seul, c'est "bizarre", "étrange", "fou"... Le seul moment où nous pouvons nous le permettre, c'est quand nous sommes en la seule présence de personnes en qui nous avons énormément confiance, et même avec ça, notre comportement restera tout de même influencé. Notre soi-même reste condamné à ne jamais exister réellement si ce n'est qu'au travers des différentes personnalités que nous arborons en fonction des personnes avec qui on est.

Les masques sociaux. Ah, quelle chose merveilleuse. Ils nous rendent parfait aux yeux de la société, mais surtout cachent qui nous sommes en réalité. Nous portons tous des masques, et il vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau, a un jour dit André Berthiaume. Et dieu que cette phrase est vraie.

Marie-Lo

mardi 7 août 2018

Nouvelle illustration : Nebula

Bonsoir, comment allez vous ? Voici une nouvelle illustration, plus abstraite qu'à l'accoutumée. Plus douce, aussi.


lundi 6 août 2018

Renouveau de ma page Facebook

Salut à toutes et à tous !
     Comme certains le savent probablement, j'ai une page Facebook concernant mes dessins satyriques et remplis d'humour noir. Elle fût pendant longtemps laissée à l'abandon car manque de temps de m'en occuper, et j'ai fini par la désactiver pour me laisser le temps de progresser et de m'en occuper. Entre-temps, j'ai pris un nouveau départ, et j'ai changé de voie artistique. Fini le foutage de gueule, les tacles sur toutes les communautés, et l'humour noir. Le moment est venu pour moi de vous annoncer donc avec plaisir sa réouverture sous le nouveau nom de Marie-Lo Illustration. Plus doux, qui fait moins réfléchir, aussi, et pour me donner une meilleure image professionnelle.




samedi 28 juillet 2018

Séries de commandes

Bonjour à toutes et à tous ! Ca fait un petit moment que je n'ai rien publié. La raison ?

Je continue de chercher un boulot et à batailler pour trouver une école pour l'année prochaine. En fait, je suis face à un croisement dans ma vie. Soit je tente de me lancer en tant qu'auto-entrepreneur et dans ce cas, je ferais certainement des commandes payantes, soit je continue sur ma lancée études/petits boulots. Un sacré merdier pour mon avenir quand je vois toutes portes devant moi, la plupart sont closes et celles qui sont ouvertes semblent infranchissable de part les gigantesques ronces qui m'agrippent et les montagnes de paperasse à remplir qui me barrent la route. Je ne lâche rien, je continue de m'accrocher, encore et encore, au détriment de ma vie, de mon couple et de ma personnalité. C'est comme si cette société ne voulait pas de moi et faisait tout pour me dégager. Enfin, je m'égare...

J'ai passé ces derniers jours à faire des petites commandes gratuites pour voir si ça marchait bien. Et ça semble plaire, alors je me demande si je ne ferais pas mieux de les passer en payante, à voir comment ça évolue :)